Des pistes pour apprendre à s’installer en classe en autonomie. Étape 2: mettre en place des outils.

Bonjour,

Après avoir rempli la grille d’observation concernant l’installation en classe de votre élève, vous souhaitez mettre en place des outils qui lui permettront de devenir autonome?

C’est ici que ça se passe!


Pour commencer, il est primordial pour mener à bien cet apprentissage de ne lui enseigner qu’une étape à la fois afin de ne pas rendre l’exercice trop compliqué. Vous verrez que si vous trouvez le bon outil, les progrès peuvent être rapides!
Je rappelle que cette liste n’est pas exhaustive et doit être adaptée aux besoins de chacun.

C’est parti! On regarde sa grille, et on recherche des solutions!

Votre élève n’entre pas dans la classe:
Cette étape est a traiter à part du reste des étapes de la grille car les causes de ce comportement peuvent être multiples. Dans un premier temps, il convient de se questionner sur deux point essentiels:

  • A-t-il un emploi du temps qui mentionne également les horaires de récréations, intercours et pauses méridiennes?
  • Serait il nécessaire de lui signifier la fin de la pause avec un timer/minuteur ou d’aller lui rappeler 5 minutes avant la fin de la pause qu’il va bientôt falloir rentrer en cours?

Il peut aussi être intéressant dans certaines situations d’entrer/sortir de cours de manière décalée avec le groupe afin d’éviter le stress lié aux bruits et mouvements de foule (vestiaires, cours difficiles ou bruyants…)
S’il refuse d’entrer seulement dans certains cours, ou s’il angoisse fortement pour rentrer en classe de manière systématique, il est nécessaire d’analyser les causes de ce comportement car les raisons peuvent être multiples. Si vous ne parvenez pas a identifier la cause de ce comportement, il pourrait convenir de vous rapprocher de sa famille et / ou des professionnels qui assurent sa prise en charge afin de mettre en place une intervention éducative adaptée et individualisée.

 

Votre élève pose son cartable au mauvais endroit:

  • Il est possible de prendre une photo de son cartable posé au bon endroit et de la disposer sur sa table lorsqu’il entre dans la classe.
  • Il est possible également de placer un repère visuel de type magnet sur le pied métallique de la table.

 

Votre élève s’assoit sans enlever son manteau:

  • Il est possible de prendre une photo de son manteau placé sur le dossier de sa chaise et d en faire un support visuel à  disposer sur son bureau.
    Si le geste est difficile pour lui et qu’il accepte votre contact, vous pouvez le guider physiquement pour apprendre la gestuelle (il tient le manteau, vous guidez physiquement ses bras/mains)
  • Peut être a-t-il par ailleurs besoin d’un gilet ou d’une veste à mettre en classe lorsqu’il enlève son manteau, pour des raisons sensorielles.

Resized_20170920_145209-1

 

Votre élève ne sort pas spontanément ses affaires:
Il est possible de prendre une photo de son matériel de base sorti sur la table (trousses, pochettes), mais aussi de chaque cahier, et de la placer sur son bureau en début de cours pour lui signifier ce qu’il soit sortir de son cartable.

L’utilisation du trieur avec structuration reste généralement plus simple pour apprendre à gérer son matériel et limiter la fatigue liée au poids du cartable.

Resized_20170920_145314-1

 

Votre élève sort ses affaires mais ne sait pas les disposer convenablement:

Il est possible de dessiner un schéma qui lui permettra de disposer son matériel de manière fonctionnelle sur son bureau.

20170927_231335

 

Votre élève dispose ses affaires convenablement mais ne sort pas son cours:

Dans un premier temps, il est possible de lui montrer du doigt le dessin de son cours sur le schéma de l’étape précédente afin de lui faire comprendre qu’il a oublié de préparer quelque chose. Si malgré cette sollicitation, il ne prépare toujours pas son cours:

  • Avec des cahiers, vous pouvez utiliser des outils de type marque-pages adhésifs afin de lui permettre de retrouver sa page facilement.
  • Avec un système de trieur avec code-couleurs, il pourrait suffire de lui montrer le feutre de la couleur correspondante ou de lui pointer du doigt l’onglet à ouvrir pour sortir son cours

 

…Et voilà le résultat atteint en autonomie par mon p’tit pro de la mythologie au bout d’un mois d’utilisation de ce système 🙂

20170929_092012Merci à sa famille de m’autoriser à diffuser nos supports!

Pour les jeunes les plus autonomes, il est possible d’utiliser une simple liste de tâches que l’on étoffera au fur et à mesure. Pour ma part je préfère les photos qui parlent d’elles mêmes; mais certains n’y seront pas réceptifs ou seront plus en demande d’outils moins stigmatisants, surtout à l’adolescence.

Dans tous les cas, il est préférable de privilégier un support unique que vous étofferez au fil de temps afin que le jeune comprenne que ces actions sont à enchaîner les unes après les autres (on appelle ceci « le chaînage »).

De mon côté, j’ai donc choisi cette année d’utiliser le format porte-clés avec fiches plastifiées que je trouve fonctionnel, discret et facile à ranger dans la trousse.

20170929_151649

Attention! Il est préférable de montrer et d’expliquer ces supports à l’élève avant usage et de vérifier ainsi qu’il a bien compris ce que l’on attend de lui; ceci afin d’éviter de le mettre en échec au sein de la classe.

Afin d’évaluer l’impact de l’usage de vos outils, je vous posterai un outil d’évaluation dans un prochain article.

Pour toute question en relation avec cet article, laissez un commentaire et je publierai un article F.A.Q. pour essayer d’y répondre.

Bonne semaine à tous,
Angélique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s