Gestion du stress au collège : Exemples de stratégies et d’outils

Bonjour !

Dans cet article, nous allons parler d’outils pratiques concernant la gestion du stress.

Voici le sommaire de cet article :
Que faire face à un jeune qui refuse les adaptations ?
Exemples de stratégies qui rendront possible la mise en place d’adaptations
Idées d’aménagements faciles à mettre en oeuvre au collège

 

 

Que faire face à un jeune qui refuse les adaptations ?

Si vous vous trouvez face à un jeune qui refuse toute adaptation, c’est probablement qu’il n’a pas eu l’habitude de s’en voir proposer dans le contexte concerné… ou qu’elles n’étaient pas adaptées, voire trop stigmatisantes pour lui (ce qui est un autre sujet…).

Le problème qui se pose dans ses cas là, c’est que le jeune ne se ménageant pas, son comportement sera généralement très fluctuant de par une quantité importante de difficultés sensorielles et/ou sociales qui risquent de parasiter grandement sa disponibilité aux apprentissages et à la socialisation.

Il est donc important, à mon sens, de reprendre le travail à la base et de déterminer avec le jeune quelles sont les situations qui lui procurent du bien-être et stress dans les contextes donnés.

 

 

Exemples de stratégies qui rendront possibles la mise en place d’adaptations

Il n’existe pas de « méthode » ou de plan d’action préconçus, puisqu’en qualité d’accompagnant de personnes avec autisme, nous sommes toujours en recherche d’interventions individualisées. Je vais donc vous expliquer comment j’ai procédé dans le contexte de travail qui est le mien : AESHi au sein d’un collège, auprès d’un jeune de sixième qui présente une forme d’autisme typique.
Je ne souhaite pas détailler les particularités de mon p’tit protégé sur internet, donc les antécédents ne figureront pas sur cet article. Vous pouvez toutefois me laisser des commentaires si vous souhaitez des précisions concernant vos situations et j’y répondrai.

J’ai mené ce travail sur plusieurs semaines, à raison d’une ou deux fois par semaine, en situation de travail à table et en relation duelle.

 

1/ Mise en place d’un « cahier des solutions »

Il s’agit de décoder les situations-problème et de rechercher ensemble des solutions alternatives à l’aide scénario sociaux.

Exemple : « je me suis énervé en faisant un exercice parce que c’était trop dur »

  • on recherche des solutions à ce problème et on les liste / dessine
  • lorsque la situation se reproduit, l’accompagnant sort ce cahier pour lui signifier visuellement le comportement attendu.

 

2/ Mise en place d’une liste de « ce qui est cool au collège »

Pourquoi?

  • Pour ne pas lui proposer uniquement des supports qui pointent ses difficultés
  • Pour travailler sur le fait qu’au collège on a aussi le droit de prendre du bon temps (eh oui!) 
  • Pour mieux le connaître et avoir aussi une petite liste de renfos sous le coude ! 😉

 

3/ Réalisation de graphiques pour l’aider à décoder
les circonstances des situations de stress et comprendre comment les éviter


Cet outil m’est venu en tête spontanément, pendant que nous discutions d’une situation qui nécessitait une adaptation qu’il refusait et nous a finalement été d’un grand secours. Nous l’avons à la base dessiné à deux sur un coin de cahier de brouillon et il a vraiment permis au jeune d’y voir plus clair sur la nécessité de se ménager.

Vous trouverez ces graphiques en PDF avec quelques pistes de réflexion  ICI!!!
Libre à vous ensuite de construire les vôtres, car ceux-ci ont été réalisés d’après les observations de mon élève.

 

Suite à toutes ces petites stratégies et grâce à de la patience, des outils et un peu de négociation, il accepte les aménagements et a compris pourquoi ils étaient nécessaires à son bien-être. Nos journées sont beaucoup plus agréables et les situations de crise ou d’opposition, très rares. 🙂

 

 

Idées d’aménagements faciles à mettre en oeuvre au collège

Avant tout, il faut toujours garder en tête que tout ce qui n’est pas explicite n’est pas forcément clair pour la personne et qu’en clarifiant son environnement, le concept de temps et ses interactions sociales, le niveau de stress sera bien souvent automatiquement en baisse.

Il convient également de ne pas minimiser ses angoisses, même si nous ne les partageons/comprenons pas, mais d’essayer de les mettre sur papier en proposant des solutions alternatives lorsqu’elles se présentent.

 

Plus concrètement, voici une petite liste d’idées simple à mettre en oeuvre pour diminuer le stress si nécessaire et surtout,  de manière flexible (mettre en place un aménagement ne doit pas être vu comme quelque chose de figé mais doit s’adapter à l’évolution de la personne et à ses besoins).

  • utiliser des anti-stress pour les élèves qui « jouent » avec leur matériel. L’idéal étant d’en avoir plusieurs à proposer.
  • utiliser un cahier pour les questions « hors sujet » pour permettre à l’élève d’aller les poser au prof en fin de cours au lieu d’intervenir en classe de manière intempestive.
  • bénéficier d’un assouplissement des consignes de présentation.
  • sortir de la classe pour passer certaines évaluations angoissantes.
  • être intégré aux groupes de travail, binômes, pour ne pas se retrouver « le dernier choisi ».
  • entrer et sortir de cours en décalé dans les matières qui sont sources d’angoisse.
  • accéder au vestiaire en dehors du groupe pour le sport et faire des pauses pendant le cours.
  • bénéficier d’un casier individuel.
  • Avoir accès en priorité à la cantine, au CDI, aux toilettes des profs…
  • Cette liste est non exhaustive; chacun individu ayant ses propres besoins! 😉

 

A bientôt pour de nouvelles aventures!
Angélique

 

 

 

 

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s